Coupe Djamila

Coupe universitaire de Handball (DJAMILA) A l’occasion du 61e anniversaire de la grève des huis jours

TAHAR HADJAR rend hommage à DJAMILA BOUPACHA

A l’occasion du 61e anniversaire de la grève des huit jours correspondant au 28 janvier 1958, le coup d’envoi de la 2e édition de la coupe Djamila réservée au Handball féminin universitaire, tenu le 27 janvier à la salle Omnisports d’El Achour avec la participation de huit établissements universitaires, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique le Dr TAHAR HADJAR, s'est rendu sur les lieux pour rendre hommage a toute les héroïnes de la guère révolutionnaire dont DJAMILA BOUPACHA qui était présente dans la cérémonie d’ouverture de cette échéance sportive universitaire. Dans une allocution prononcée devant les centaines d’étudiantes présente dans la salle, le docteur Tahar Hadjar, s’est longtemps exprimé sur le rôle et les sacrifices des Moudjahidine mais aussi sur la nécessité de la promotion du sport universitaire et le sport féminin en particulier. Il est à rappelé que cette compétition baptisé Coupe DJAMILA, est organisée chaque année par le CSA/OLYMPIQUE SPORTIF DES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES en hommage aux porteuses de bombe pendant la bataille d’Alger en l’occurrence Djamila Boupacha, Djamila Bouhired, Djamila Amrane et Djamila Bouazza.

Dans la foulée, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’est entretenu avec plusieurs étudiantes dans un atmosphère calme et très familier pour porter garant sur l’avenir du sport universitaire et sa concrétisation dans tous les établissements sous tutelle et promet de mettre les moyens nécessaires pour une activité régulière et permanente, conformément aux recommandations de Mr le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, et indique que cette nouvelle année de 2018, sera certainement distinguée par des festivités riches et variantes en matière d’animation physique et sportive.

par ailleurs, l’héroïne Djamila Boupacha, a déclarée avoir pris beaucoup de plaisir dans cette noble commémoration et qu’elle reste honorer et très fière de ce vibrant hommage qui prouve une fois de plus que la nouvelle génération algérienne veillent toujours sur la mémoire et l’unité nationale.

Quant aux matchs d’ouvertures, la première rencontre a vu la victoire écrasante de l’université d’Alger (2 ) face a la direction des œuvres universitaires de Boumerdes, sur le score de 24-09, suivie de la deuxième rencontre opposant la résidence universitaire d’El Alia et son homologue de Ouled Fayet.1 et qui est revenue au profit de cette dernière sur le score de 21.14. la compétition s’étalera jusqu’au 18 février 2018 qui coïncide avec le 61e anniversaire de la journée du martyr.

A.BELKHEIR